LE METIER

Le secrétaire assistant médico-social assure, au sein des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales :

  • l’accueil et la prise en charge des patients et des usagers,
  • la planification des activités du service,
  • le traitement et le suivi administratif des dossiers,
  • la facturation, la saisie d’actes et de compte rendus médicaux ou opératoires,
  • la coordination des opérations liées au parcours des patients ou des usagers.

Il exerce ses fonctions sous l’autorité d’un professionnel de santé ou d’un chef de service, d’un cadre administratif ou d’un coordinateur de secrétariats médicaux.

Il travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire et est l’interface entre tous les intervenants et le public accueilli.

La mission d’accueil est essentielle dans la tenue de l’emploi, et requiert une bonne qualité relationnelle, le respect de l’éthique et de la déontologie.

Ayant accès à des informations confidentielles, il est soumis aux règles du secret professionnel.

LES SITUATIONS DE TRAVAIL

L’emploi s’exerce généralement dans un bureau, dans le cadre d’une organisation définie, en utilisant des outils bureautiques parfois spécifiques et, les outils de communication actuels. Les conditions d’exercice de l’emploi varient selon la taille et la typologie des structures (publiques ou privées)

Dans le milieu hospitalier, le secrétaire médico-social est un relais d’information central entre le patient, le médecin, l’équipe soignante et les autres services de l’institution. Il assiste donc une équipe pluridisciplinaire.

Dans les secteurs social et médico-social, il peut être amené à participer au montage de dossiers de demandes d’aide financière et à l’élaboration de tableaux de suivi de budgets.

Il connaît le sens et l’orthographe des termes techniques utilisés par les spécialistes ; il est doté d’un grand sens de l’organisation et a une bonne connaissance du milieu médical ou médico-social dans lequel il travaille.

Les handicaps psychiatriques non stabilisés sont incompatibles avec ce métier.

LA FORMATION

Une préparatoire intégrée de 4 mois :

Située en début de formation, elle comprend une période de « découverte en entreprise » et permettra aux stagiaires :

  • de réactualiser leurs connaissances de base, d’apprendre les règles d’organisation et les
    mécanismes d’apprentissage,
  • De découvrir l’environnement de l’entreprise, et d’acquérir une culture pré-professionnelle
  • La consolidation de leur projet professionnel

 

Une phase qualifiante de 14 mois qui s’articule autour de 3 C.C.P (Certificats de
Compétences professionnelles) et ponctuée de deux périodes d’immersion en entreprise

CCP 1 : Réaliser les travaux administratifs courants d’une structure

  • 1 – Produire des documents professionnels courants
  • 2 – Communiquer des informations par écrit
  • 3 – Assurer la traçabilité et la conservation des informations
  • 4 – Accueillir un visiteur et transmettre des informations oralement
  • 5 -Planifier et organiser les activités de l’équipe.

CCP 2 : Assurer l’accueil et la prise en charge administrative du patient ou de l’usager

  • 6 – Renseigner et orienter le public dans un service sanitaire, médico-social ou social
  • 7 – Planifier et gérer les rendez-vous de patients ou d’usagers.
  • 8 – Assurer la prise en charge médico-administrative et sociale du patient ou de l’usager.

CCP 3 : Traiter les dossiers et coordonner les opérations liées au parcours du patient ou de l’usager

  • 9 – Retranscrire des informations à caractère médical ou social.
  • 10 – Assurer le suivi et la mise à jour des dossiers de patients ou d’usagers.
  • 11 – Coordonner les opérations liées au parcours du patient ou de l’usager.
  • 12 – Elaborer et actualiser des tableaux de suivi dans un service sanitaire, médico-social ou social.

VALIDATION DU TITRE PROFESSIONNEL

A l’issue de la formation, le candidat est évalué par un jury composé de professionnels du secteur, sur la base des éléments suivants :

  • une mise en situation professionnelle, complétée par un entretien technique, un questionnaire professionnel, un questionnement à partir de production(s) si prévus au RC ;
  • les résultats des évaluations passées en cours de formation ;
  • un dossier professionnel dans lequel le candidat a consigné les preuves de sa pratique professionnelle, complété d’annexes si prévues au RC ;
  • un entretien final avec le jury.

En cas d’échec à l’obtention du TP, le jury peut accorder un ou plusieurs CCP

Durée de la formation

18 mois

Dates de sessions

Du 3 Novembre 2020 au 31 Juillet 2022 (session en cours)

Organisation

Nous contacter pour les informations

prérequis

  • Niveau classe de première, terminale ou équivalent.
  • Connaissances des fonctions de base du traitement de texte et du tableur, maîtrise de l’orthographe et de la syntaxe.
  • Capacité d’organisation et d’adaptation, facilité d’expression écrite et orale, capacités relationnelles et maîtrise de soi (écoute, sens du contact, empathie)

Responsable Pédagogique

Hélène PAPALIA

0590 38 83 82
h.papalia@crp-emergence.com

Se pré-inscrire
Télécharger le PDF